header-area-background-wrapper
Menu
site-banner
center-left-menu
center-right-menu

Comment ça fonctionne ?

 

Actualités

SFM DANS LA PRESSE

Ras Al Khaimah launches an amnesty program

15 January 2020

SFM is pleased to announce the commencement of an Amnesty Programme, initiated by the RAK International Corporate Centre (RAK ICC), [..]

Continuer à lire

Be careful about what you post online-French Tax Authorities Can Now Use Social Media Investigations

14 January 2020

A new year has just begun and the fight against tax evasion has taken another step. At the end of 2019, the French Constitutional Court [..]

Continuer à lire

ZONES FRANCHES, ONSHORE, OFFSHORE : QUELLES SONT LES DIFFÉRENCES?

Entité de zone franche (FZE)

Dubaï dispose de plusieurs zones franches sur son territoire. La principale caractéristique d'une entité de zone franche est qu'elle permet au client de posséder 100 % de la société. Par conséquent, un commanditaire local n'est pas nécessaire. L'entité de zone franche est autorisée à effectuer des transactions au sein de la zone franche et à l'étranger.

Un espace de bureau est obligatoire et l'obtention de visas de séjour est possible en fonction de la taille du bureau/des locaux de travail.

Dans certaines zones franches particulières (telles que la DIFC ou la DMCC), il est obligatoire de tenir une comptabilité révisée annuellement, mais dans la plupart des autres zones, il n’y a pas d’obligation en matière comptable ou de révision.

Onshore

Ce type de société implique l'utilisation d'une personne locale comme partenaire ou agent, selon le type de société. Ce partenaire ou agent local a droit à une rémunération annuelle fixe, qui est généralement prédéterminée par contrat. L'avantage est que ce type de société permet la conduite d'affaires à travers les É.A.U et à l'étranger.

Un espace de bureau est obligatoire et l'obtention de visas de séjour est possible en fonction de la taille du bureau/des locaux de travail.

Il n'y a aucune exigence relative à la comptabilité ou à l’audit.

Offshore

Cela fait suite à vos sociétés offshore typiques de type IBC, il n'est pas nécessaire qu'un bureau soit loué et par conséquent, la délivrance de visas de séjour pour ce type de société n'est pas permise.

Il n'y a aucune exigence relative à la comptabilité ou à l’audit.