header-area-background-wrapper
Menu
site-banner
center-left-menu
center-right-menu

Comment ça fonctionne ?

 

Actualités

SFM DANS LA PRESSE

Ras Al Khaimah is offering the best of both worlds

18 June 2019

The best of both worlds in Ras Al Khaimah, where in the frame of a continuous development, the authorities launched a unique product – the Premium Product – combining onshore and offshore features. [..]

Continuer à lire

Over 100,000 Wealthy Migrants Moved Countries in 2018

14 May 2019

The recent AfrAsia Bank Global Wealth Migration Review 2019 revealed that High net worth individuals, or HNWI for short, are increasingly mobile. [..]

Continuer à lire

CENTRE FINANCIER INTERNATIONAL DE DUBAÏ (DIFC)

Notre engagement

  1. Votre société en 30 jours ouvrables. *
  2. Un prix très compétitif, en toute transparence.
  3. En toute confidentialité.
  4. Visa de résidence des Emirats Arabes Unis pour vous et les membres de votre famille.
  5. Votre société avec un compte bancaire, incluant des services bancaires en ligne et une carte de débit.
DIFC Company

Les principales caractéristiques d'une société dans le Centre financier international de Dubaï:

Type de société Zone franche DIFC
Registre du commerce Autorité du centre financier international de Dubaï
Informations publiées relatives aux mandataires sociaux Aucun nom n'est divulgué
Confidentialité Confidentialité absolue
Exigences en matière de comptabilité Toute compagnie doit tenir des registres comptables, la comptabilité et l'audit sont obligatoires
Fiscalité Pas d'impôt sur les sociétés
Législation Lois et règlements DIFC
Monnaie de référence Dirhams des Emirats Arabes Unis indexés aux USD
Délais de création 30 jours ouvrables
Communication Moyens de communication efficaces
Exigences relatives au commanditaire local Pas nécessaire
Titularité étrangère 100%
Délivrance de visas de résidence Visas de résidence délivrés
Nombre d’administrateur(s) nécessaire(s) Dépend de la taille de l'espace de bureau

Types d'entités enregistrées dans le DIFC:

  • Société en Commandite par Actions (SCA) - Une SCA est autorisée à accroître ses capitaux en offrant des actions par voie d'offre publique et peut émettre des valeurs mobilières. Un minimum d'un actionnaire est nécessaire.
  • Société à responsabilité limitée (SARL) - Une SARL ne pourra pas être réglementée par la DFSA et ne peut pas émettre de titres. Au moins un membre est nécessaire.
  • Société reconnue (RC) - Une RC est une succursale enregistrée d'une société étrangère existante au sein du DIFC. Une RC n'est pas considérée comme une entité juridique distincte et est donc une simple extension de la société étrangère.
  • Partenariat à responsabilité limitée (LLP) - Un LLP peut être établi par deux ou plusieurs personnes qui devraient être membres du LLP. Les responsabilités des membres sont limitées à la mesure de leurs contributions dans le LLP.
  • Société en nom collectif (SENC) - Une SENC est formée par deux personnes ou plus et tous les partenaires sont conjointement et solidairement responsables, sans limitation, des dettes et des obligations de la société.
  • Société en commandite (SCS) - Une SCS est formée par deux ou plusieurs personnes et doit inclure au moins un associé commandité dont la responsabilité sera illimitée et un partenaire limité dont la responsabilité est limitée à la contribution apportée par celui-ci à la SCS.
  • Entreprises à finalité spécifique - en fonction de leur charte, elles doivent être autorisées à opérer sous l'autorité du DIFC.
  • Les LLP, SENC ou SCS préexistants peuvent être enregistrés dans le DIFC.
  • L'Autorité du DIFC permet également aux entreprises étrangères d'être transférées vers le DIFC (à condition que la société étrangère soit autorisée à le faire en vertu des lois de son territoire de constitution).
  • Les entités non réglementées sont celles qui sont établies dans le DIFC, mais qui ne sont pas engagées dans l'exercice d'un service financier (tel que défini dans les Règlements de la DFSA) ou ne doivent pas être réglementées conformément à une ou plusieurs des exemptions prévues dans les Règlements de la DFSA. Des exemples de ces entités comprennent les sociétés holding, les sociétés réalisant des investissements de propriété, les sociétés exerçant des activités de support ou de back-office, les prestataires de services tels que les agences de recrutement, les restaurants, cafés et bars.

Informations concernant le DIFC

DIFC

Le DIFC est le centre financier de Dubaï. C'est une zone franche financière du gouvernement fédéral et elle a été établie conformément à l'arrêté fédéral nº 35 de 2004 des Emirats Arabes Unis, la loi fédérale nº 8 de 2004 des Emirats Arabes Unis et la loi nº 12 de 2004 de Dubaï. Le DIFC occupe un territoire physique d'environ 110 acres. Le DIFC a ses propres systèmes et tribunaux juridiques, indépendants de ceux des Emirats arabes unis, avec des compétences juridiques corporatives, commerciales, civiles, et relatives au travail, aux fiducies et aux valeurs mobilières.

Le DIFC vise à fournir une plate-forme pour que les institutions financières réalisent des activités avec les marchés émergents de la région. Il a été établi pour favoriser la création d'un environnement pour la croissance, le progrès et le développement économique dans les Émirats arabes Unis, tout en accédant à des marchés de la région en fournissant une pratique juridique et d’entreprise reconnue internationalement, ainsi que l'infrastructure appropriée en conformité avec les normes internationales.

C'est un centre financier situé stratégiquement entre les fuseaux horaires de l’est et de l’ouest, il est entouré par une région qui est en développement rapide et riche en ressources naturelles et pétrodollars. Combiné avec un régime fiscal souple et une position favorable au rapatriement du capital et les mouvements de fonds, il offre une destination financière et un centre économique inégalés.